Première montre 100% en acier damas inoxydable forgé...

 LAYER

Montres en acier damas forgé inoxydable
Fabrication Suisse
Montres en damas LAYER
Fabriquées à la main
Pièces uniques

LAYER WATCHES est la première marque de montres dont le boitier est entièrement réalisé avec de l'acier damassé forgé INOXYDABLE.
Cet acier est forgé à la main par un artisan, un des rares capable de proposer un travail de forgeron artisan avec la qualité nécessaire à la fabrication d'une pièce d'horlogerie.

L'entière fabrication de ces montres Layer a été confié à des artisans horlogers Suisse dont l'expérience paraissait primordiale à la bonne réalisation de ces pièces exceptionnelles... La très petite quantité de la première série témoigne de son côté confidentiel.

En effet seulement 75 montres LAYER composent la série 0...

60 montres full damas, 5 montres en mokumé et 10 montres en acier...

 

Le concept de la montre véritablement unique par excellence...

En effet, chaque montre a son image et les turbulences de l'acier damas plié et replié, martelé et re-martelé, coupé et recoupé forment les dessins à la surface de l'acier... La structure toute entière est formée par ces couches successives entremêlées...

Tel une empreinte digitale, impossible de refaire la même à l'identique... Regardez les bien, pas deux se ressemblent ...

Vous avez l'assurance d'avoir une pièce unique au poignet..

 
                                                    L' acier Damas ...
 
 
 
Chacune de ces montres est élaborée à partir d’un bloc brut de forge d’acier damas inoxydable ou de mokumé.
 
Acier Damas… Ce fantastique mélange d’aciers et de savoir est presque devenu un mythe au cours de sa traversée de l’histoire.
 
Pas moins de 2500 ans avant J.C. les Hittites le fabriquaient déjà dans le Caucase.
 
Très vite utilisé dans le monde entier, il semblerait qu’il doit son nom à la ressemblance de son aspect moiré avec le tissus de Damas…
 
Des armes Merovingiennes en passant par les cimeterres des Sarrasins pendant les croisades sans oublier un passage largement remarqué dans la fabrication des canons de fusils aux environs des années 1800,  sous Napoléon notamment… Encore utilisé à Liège et à Sainte Etienne au milieu du 19ème siècle…
 
L’élaboration du fer a très vite permis de découvrir l’acier, celui-ci étant du fer carburé.
 
Mais les caractéristiques techniques de  l’acier ou du fer ne correspondant pas toujours exactement aux besoins  que l’on avait, les forgerons ont découvert qu’en  alliant les deux ils pouvaient bénéficier de leurs qualités en diminuant leurs défauts…
 
En effet le fer ou l’acier doux sont souples et malléables mais ne coupent pas bien et s’usent vite alors que l’acier dur est très coupant et s’use peu mais est cassant après avoir été trempé.
 
En fait  l’idée première a été de souder des couches alternées de fer doux souple et de fer dur carburé, afin d’allier les avantages de l’un avec ceux de l’autre c'est-à-dire la souplesse du fer doux avec la dureté du fer dur.
 
  Les barres ainsi obtenues sont torsadées, meulées et parfois fendues pour l'obtention de dessins symétriques avant d'être assemblées.
 
 Les techniques actuelles permettent d'obtenir un acier damas inoxydable.
 
Il n'y a aucun ajout de nickel entrant dans l'élaboration du damas inoxydable utilisé pour nos boitiers et les 2 aciers de base composant celui-ci en sont trés faiblement pourvu tout comme les aciers 904L, 304L et 316L lourdement utilisés dans l'industrie hologère moderne.
 
Ce manque volontaire de nickel permet d'éviter le risque d'allergie et donne un côté trés discret et sobre à nos montres...
 
 
 
                                                    La montre brut de forge !




                                CI DESSOUS LES MONTRES DISPONIBLES...
 
 

Catégories

PayPal